Droit – Droit public

2. Recherche personnelle

Le temps consacré à la recherche personnelle (thèse) est clairement identifié et équivaut à la moitié du temps de travail, comme le veut le règlement. Si ce pourcentage correspond à la réalité et au besoin du collaborateur.trice, il n'y a aucun problème.

4. Modification annuelle

Pas de mention d'une modification annuelle. C'est pourtant très important. Seul un cahier des charges à jour et reflétant la réalité permet de valoriser les tâches du ou de la collaborateur.trice.

6. 5% comme unité de base

C'est le cas. Pas de problème.

8. Corrections d'examens

Un pourcentage est dévolu aux corrections d'examens, ce qui est très bien.

1. Temps de travail

Le temps de travail est de 100%, ce qui est parfait.

3. Précision dans les intitulés des tâches

Les groupes de charges sont clairement établis, 20% de préparations de cours, 50% de travail sur la thèse, 25% de participation aux travaux de recherche, et 5% de corrections d'examen. Les charges pourraient être décrites plus précisément, notamment en inscrivant l'intitulé du cours, ou les travaux de recherche auxquels le.la collaborateur.trice participe.

5. Variabilité du pourcentage

Pas de mention d'un pourcentage variable, si cela correspond à la réalité, c'est parfait.

7. Travail administratif

Pas de mention d'un éventuel travail pour la section ou l'institut. Si cela correspond à une réalité, que le collaborateur.trice ne passe effectivement aucun moment, même occasionnellement, à effectuer des tâches de gestion courante, alors la situation est acceptable. Dans le cas contraire, un pourcentage devrait être mentionné.

9. Utilisation du cahier des charges « type » de l’UNIL

Bon.

1
2
3
4
5
6
7
8
9
Droit

6
Une note de 6/9
Résultat satisfaisant
2 cahier(s) des charges reçu(s)